• biendansmathese

Et pourquoi pas l’Entrepreneuriat ?

Mis à jour : 28 déc. 2020


Me voilà déjà en troisième année de mon Doctorat, et bien qu’on nous pose cette question depuis la première semaine, il est grand temps de se poser et de réfléchir à nos possibilités.

Après le Doctorat, on fait quoi ?


Rappelons que le Doctorat est le plus haut diplôme français décerné, avant la HDR (Habilitation à Diriger les Recherches) et qu’il apporte de multiples compétences : « Les compétences spécifiques acquises au cours de cette formation permettent d’exercer une activité professionnelle à l’issue du doctorat dans tous les domaines d’activités, recherche ou hors recherche, dans le secteur public aussi bien que privé ». Une liste de compétences développées pendant le doctorat est ainsi inscrite au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).


D’après la Confédération des Jeunes Chercheurs, quel que soit le secteur de recherche, la spécificité du sujet associé et la potentielle absence de financement, la liste des compétences acquises pendant le Doctorat est relativement longue. La conception, la valorisation, la gestion, le transfert de résultats de recherche de ce projet font par exemple partis de ces multiples compétences. En outre, des compétences techniques, méthodologiques ainsi que des soft skills s’ajoutent également à ces dernières.


Et pourtant, cette question de l’après est généralement perçue comme une angoisse. Nous avons peur de l’après doctorat car nous sommes conscients que contrairement aux impressions données par les premières phrases de cet article, avoir un doctorat peut être un frein à l’emploi. La voie académique est également génératrice de questionnements puisque les postes se font de plus en plus rares, mais ça c’est un autre sujet !


Dans cet article, il ne sera pas question de vous présenter toutes les pistes de réflexions concernant les nombreuses possibilités de l’après doctorat (académique, privé, journalisme scientifique, conseil.) mais bien d’établir un focus sur l’entrepreneuriat. Oui, l’entrepreneuriat est une véritable possibilité pour vous jeunes docteur.e.s, et il existe d’ailleurs un grand nombre de dispositif pour vous sensibiliser à ce concept avant/pendant et après votre doctorat. Ces dispositifs sont nombreux, variés selon votre région d’études. Je me suis aperçue en écrivant cet article que je connaissais peu de dispositifs concernant l’entrepreunariat et la recherche ; choses que j’aurais aimé connaitre avant ou pendant mon doctorat. Préparez donc de quoi noter, voici un petit récapitulatif issu de mes propres recherches et de mon environnement professionnel.


Doctorant.e et entrepreneur.e : un socle de compétences commun

Cette liste est bien évidemment non exhaustive, mais j’espère qu’elle vous permettra de vous rendre compte d’une part de la quantité de compétences que vous pouvez acquérir en tant que doctorant.e.s et d’autre part de vos possibilités. En tant que doctorant.e.s ou en tant qu’entrepreneur.e.s, vous devez convaincre d’autres personnes : vos superviseurs, votre auditoire, votre jury de soutenance et même vos potentiels clients. Ensuite, vous devez également savoir vous entourer de partenaires, pour vos recherches et/ou pour vos financements. Enfin, à travers votre doctorat, vous tentez de proposer une ou des solutions à un problème soulevé avec des implications et des applications.

Les jeunes docteur.e.s sont des potentiels entrepreneur.e.s, et innovateur.e.s, et ça, il faut en être convaincu déjà vous-même ! Il existe beaucoup de ressources à votre disposition qui mettent en lien les compétences entrepreneuriales et celles des docteurs ( https://www.slideshare.net/SebastienPoulain/le-docteur-cet-entrepreneur )


L’esprit d’entreprendre peut être inné chez certain, mais il peut également s’apprendre et se développer chez d’autres ! Voici quelques dispositifs qui vous permettront d’entreprendre avant/pendant et après votre Doctorat.


  • Statut d’Etudiant Entrepreneur et/ou Diplôme Etudiant Entrepreneur D2E

Le statut national étudiant-entrepreneur peut être acquis pendant vos études ou juste après votre diplôme. Ce statut est ouvert à tout jeune porteur de projet d’entreprise titulaire au moins du baccalauréat ou d’un diplôme équivalent français ou étranger, peu importe la filière. Il permet d’acquérir de la visibilité et de la crédibilité auprès de l’Etat, de vous fournir un accompagnement pendant toute la durée de votre statut. Toutefois, vous devez être âgés de moins de 28 ans pour être éligible. Malgré un démarrage timide, la demande de ce statut est de plus en plus importante. Celui-ci permet d’être accompagné gratuitement par un enseignant ou référent externe, de bénéficier de prestations comme des accès à des espaces de coworking, des conseils ou encore des formations. En outre, il permet de conserver le statut étudiant jusqu’à un an après votre diplôme afin de bénéficier des tarifs étudiants avantageux pour vous aider à la création de votre entreprise. Pour l’obtenir, il suffit de vous rendre sur le site Entrepreneuriat étudiant | Étudiant.gouv (etudiant.gouv.fr). Suite à l’obtention de ce statut, il vous sera possible d’effectuer le diplôme D2E : diplôme d’établissement étudiant -entrepreneur Le D2E (diplôme d'établissement étudiant-entrepreneur) - Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation (enseignementsup-recherche.gouv.fr) qui vous permettra notamment de réaliser votre stage de fin d’étude dans votre propre entreprise et d’être encore plus accompagné dans votre projet entrepreneurial.


Dispositifs au sein de vos écoles doctorales


La liste qui va suivre a été rédigée selon mes connaissances du territoire dans lequel j’évolue pendant mon doctorat, à savoir en Région Auvergne Rhônes-Alpes. Que vous soyez en SHS, sciences exactes, droits, dans vos universités/régions, il existe forcément des dispositifs semblables à ce que je vais vous présenter ci-joint avec d’autres noms dans vos différentes région/universités/écoles.


Ces dispositifs ont mis un certain temps à arriver en France alors que dans d’autres établissements étrangers comme Harvard ou Stanford, il est plutôt commun d’y retrouver ces « Entrepreneurship Centers ». De plus, les formations sur l’entrepreneuriat intègrent progressivement les programmes universitaires et ne sont plus réservées uniquement aux grandes écoles (cf. Faire un Doctorat : de multiples possibilités https://youtu.be/Nam_zUHnakc ) Depuis quelques années et en particulier avec le projet « esprit entreprendre » lancé par Frédérique Vidal le 2 mai 2019, les pôles étudiants pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat « PEPITE » ont été déployés au niveau national. L’information et la démocratisation de cette double casquette étudiant-entrepreneur tend à s’améliorer.

  • Académique de l’innovation est une formation proposée sur le catalogue des écoles doctorales. Elle se déroule en 50H et propose une formation-action qui vise à mettre les doctorants en situation de développer un projet à partir d’une idée innovante.

  • Propriété Intellectuelle : Formation de 2H

  • Créer son entreprise : entretien-conseil personnalisé

  • Ma Thèse en 180 secondes (MT180) m’a personnellement aidé pour améliorer ma communication et m’a forcé à sortir de ma zone de confort. Au travers d’ateliers d’écritures et de comédie, nous nous retrouvons confronté à des doctorant.e.s de domaines différents à qui nous devons vulgariser notre sujet de thèse. Cet exercice est difficile car sans nous en rendre compte, cela fait 5 ans que nous évoluons dans notre domaine de recherche : le vocabulaire que nous utilisons devient naturel et notre sujet de thèse nous semble relativement clair. Réussir à le vulgariser de façon synthétique avec un vocabulaire simple et universel a été très formateur et m’a permis de prendre de la hauteur sur mon sujet.

Dispositifs au sein de vos universités

  • Centres d’Entrepreneuriat : exemple à l'université de Lyon : Centre Entrepreneuriat Lyon Saint – Etienne ou la Formation Etudiant Entrepreneur de l’INSA de Lyon autre exemple : Centrale Innovation pour les Ecoles centrales de Lyon, Nantes et Marseille. Ces centres vous permettent, en tant qu’étudiants même avant le Doctorat, d’acquérir des connaissances et des compétences en entrepreneuriat et management. C’est également une bonne occasion de commencer le développement de projet puisqu’ils vous mettent souvent en relation avec des intervenants extérieurs et/ou professionnels. Ces dispositifs permettent alors de réaliser des formations sur-mesures et ainsi se préparer à la phase d’accélération de votre projet. Enfin, votre réseau deviendra plus important en rejoignant ce genre de dispositif.


  • FEE : Formation Entrepreneuriat et au Management « Incubateur Technologique » sur 5 Mois : Cette formation est proposée au sein de l’école d’ingénieur INSA et permet aux étudiant.e.s de l’INSA de suivre des modules concernant l’entrepreneuriat, business plan, innovation, étude de marché etc…


Un Incubateur, késako ? Un incubateur d’entreprise ou un accélérateur de startup est une structure d’accompagnement de projets et de création d’entreprise. Ce dernier peut apporter un appui en ce qui concerne l’hébergement, la formation, le conseil et le financement lors des premières étapes de sa création.


  • Concours « Le petit Poucet », un cabinet de conseil en stratégie spécialisé dans l’accompagnement des étudiant.es-entrepreneur.e.s. Le programme « Le Petit Poucet » est réalisable tout au long de vos études : de la licence au doctorat ainsi que pour les jeune.s diplomé.e.s et permet d’avoir une première idée concernant la faisabilité de votre projet. Ce concours récompense les meilleures initiatives entrepreneuriales avec plusieurs prix : prix d’excellence, jeune entrepreneur.e de l’année, économie sociale et solidaire, foodtech et gastronomie, tendances et culture, créateur.rice.s d’avenir, innovation, B2B, IT. Une cagnotte ainsi qu’un accompagnement est offert aux différent.e.s lauréat.e.s. A noter que 75% des entreprises accompagnées par Le Petit Poucet atteignent 1M€ chiffre d’affaires dès la 4ème année.


La démarche entrepreneuriale issue des laboratoires de recherche public.

Au sein de vos universités de rattachement, il existe des structures de valorisation comme BEELYS à Lyon-Saint-Etienne. Ces mêmes structures peuvent vous proposer d’accompagner vos projets entrepreneuriaux et se placent donc comme des incubateurs. Il est également important de vous rappeler que l’entrepreneuriat issue de la Recherche publique est actuellement très valorisé par l’Etat avec le plan Deeptech depuis janvier 2019 avec comme objctif de faire de la France une Deeptech Nation. La recherche publique est grandement encouragée à se valoriser en dehors du monde académique grâce à des jeunes porteurs de projets qui ont sans le savoir les compétences nécessaires pour se lancer dans ce défi. Vous pouvez devenir ces jeunes porteurs de projet si vous le désirez ! Un guide complet décrivant le processus d’entrepreneuriat issu des travaux de recherche a été réalisé par la BPI France (Banque Publique d'Investissement : https://fr.slideshare.net/Bpifrance/crer-sa-startup-deeptech )


  • Programme jeune.s chercheur.e.s de Pulsalys

PULSALYS : l’incubateur et accélérateur d’innovations Deep Tech de Lyon & Saint Etienne. PULSALYS, la SATT ( Société d’Accélération du Transfert des Technologies) de Lyon & Saint Etienne, construit des produits et services innovants en transformant les découvertes scientifiques issues des laboratoires en opportunités économiques pour les entreprises et les startups. Pulsalys a été créé en 2013 dans le cadre du programme d’investissement d’avenir (PIA) sous le statut SATT.

Si vous êtes en fin de thèse ou jeune docteur, vous pouvez postuler à ce programme. Si vous pensez que vos résultats de recherche ont du potentiel pour devenir un futur produit/service répondant à un besoin de la société, ou que vous songez à un projet de startup pour le concrétiser et l’amener jusqu’au marché, ce programme est fait pour vous ! Ce programme vous permettra d’acquérir des compétences clés pour l’entrepreneuriat et l’innovation.



  • Concours I-PhD

Initié par le Gouvernement en 2019, le concours i-PhD est destiné aux jeunes chercheurs, à partir de la deuxième année de thèse ou ayant soutenu sa thèse depuis moins de 3 ans, avec un projet innovant rattaché à un labo et accompagné en pré-maturation / maturation par une SATT ou un OTT (Organisme de Transfert de Technologies) pour créer son entreprise.

Tous les domaines sont acceptés, que vous soyez en SHS, droit, psychologie, matériaux, biologie, physique, linguistique… n’hésitez pas et tentez votre chance !


Appel à candidature : L’appel à candidature du concours i-PhD est lancé le 24 novembre prochain et sera actif jusqu’au 9 mars 2021 à 12H00.


Les lauréats bénéficient d’un accompagnement personnalisé sur 12 mois pour passer à l’étape supérieur de leur projet.

  1. Des temps forts collectifs : pour créer un esprit de promotion, s’inspirer, rencontrer les acteurs de la Deeptech, apprendre et confronter chaque projet aux réalités du marché

  2. Du mentorat et du coaching individuel selon le niveau de maturité et les ambitions de chaque projet, réalisé par un collectif d’entrepreneurs expérimentés.

  3. Une visibilité nationale en tant que lauréat d’un concours d’innovation national (article de presse, participation à des événements…)

J’ai pu participer une demi-journée à la Learning Expedition (LEX) proposée par la BPI aux côté des lauréat.e.s du concours i-PhD. Au programme, des retours d’expériences, des rencontres, des échanges mais aussi des conseils, des formations en bref, tout le nécessaire pour booster notre carrière d’entrepreneur.e !



  • Concours I-LaB financé par le Programme d’investissement d’avenir

Ce concours peut être réalisé pour des projets d’entreprises qui nécessitent des accompagnements de pré-maturations. Pour candidater, il est nécessaire d’avoir un projet de création d’entreprise innovante dont la faisabilité juridique, technique et économique est établie ou bien que l’entreprise déjà créée ait moins de deux ans. Un accompagnement financier et humain est octroyé aux lauréat.e.s de ce concours.


Il existe encore un grand nombre de dispositifs à votre disposition. Si vous souhaitez plus d'informations vous pouvez vous rapprocher de votre centres d'entrepreneuriat ou d'innovation au sein de vos universités, ainsi qu'en parler autour de vous aux chercheur.e.s de vootre laboratoire qui peuvent être au courant de tous ces processus. Voici un petit schéma récapitulatif reprenant les grandes idées de cet article :




Je tiens à remercier très chaleuresement Benoît Martin, Valentin Joannet, Célia Martin, Lola Laurent et François Grasland qui m'ont aidé et conseillé pour la rédaction de cet article.



SOURCES


  1. DoctoratALaLoupe-21.pdf (guide-doctorat.fr)

  2. Programme Jeunes Chercheurs spécial startup | Pulsalys

  3. CENTRE ENTREPRENEURIAT - CENTRE D'ENTREPRENEURIAT LYON | SAINT-ETIENNE (universite-lyon.fr)

  4. Are Academics and PhD students wired for entrepreneurship? | The Faculty (medium.com)

  5. #C’est quoi un doctorant en entrepreneuriat? – La Ruche (la-ruche.net)

  6. Atelier Entrepreneuriat #2 : Florent Della Valle et Loïc Coudret - YouTube

  7. "L'esprit d'entreprendre", le plan en faveur de l'entrepreneuriat étudiant - Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation (enseignementsup-recherche.gouv.fr)

  8. L'entrepreneuriat chez les jeunes docteurs et chercheurs avec le concours i-PhD 2021 - YouTube

  9. Génération Deeptech Bpifrance - YouTube

  10. SATT Paris-Saclay (satt-paris-saclay.fr)

  11. Reseau C.U.R.I.E. Valorisation, transfert de technologie, innovation

  12. Un acteur du développement du campus LyonTech-La Doua | INSAVALOR

  13. CREATE. THE. FUTURE. (deeptechfounders.com)

  14. Empow'Her - Accompagner les femmes entrepreneures (empow-her.com)

  15. Centrale Innovation - Bienvenue (centrale-innovation.fr)

  16. Entrepreneuriat étudiant | Université Paris-Saclay (universite-paris-saclay.fr)

  17. Etudiants-entrepreneurs | Fondation pour les générations futures (foundationfuturegenerations.org)

  18. Le Déclic, le podcast Deeptech, Start Up, Entrepreneuriat, Recherche (podcastfrance.fr)

  19. Petit Poucet

  20. www.leblogdudurigeaent.com

  21. https://www.maddyness.com/

  22. https://medium.com/@erinbaker/all-i-need-to-know-about-being-an-entrepreneur-i-learned-in-my-phd-program-aff20b11d4cc

  23. https://www.slideshare.net/SebastienPoulain/le-docteur-cet-entrepreneur

  24. https://www.decitre.fr/livres/etudiants-osez-l-entrepreneuriat-un-guide-pour-entreprendre-pendant-ses-etudes-9782817605869.html

640 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout